Essai

Test du casque KASK Rapido

Un KASK financièrement accessible

Premier prix de la gamme route KASK, le Rapido n’en demeure pas moins un produit qualitatif pour pratiquer le cyclisme sportif en toute quiétude. Un casque simple, confortable et protecteur que l’on a utilisé durant plusieurs mois pour vous proposer un test complet…

En 2017, la gamme Kask comporte un total de 10 casques toutes catégories confondues (route, aéro, VTT, urbain) dont 6 modèles destinés à un usage route. Si l’on se réfère à la concurrence, nombreuse dans le domaine du casque vélo, la collection Kask est clairement l’une des plus restreinte. Choix limité mais choix facilité car il devient parfois bien difficile de s’y retrouver dans ces choix pléthoriques. Si le nombre de modèles se limite à 6 produits (ce qui est déjà suffisant), le choix de coloris est toujours important voire très important (22 sur le Mojito, 19 pour le fameux Protone bien mis en valeur par le Team Sky), ce qui permet aisément à chacun de trouver le casque correspondant à ses envies et besoins. Le Rapido est quant à lui proposé en 7 coloris majeurs avec à chaque fois une partie basse blanche (voir fiche technique en fin d’article).


Au niveau de la construction, un habituel assemblage In-Mold parfaitement maitrisé, c’est à dire une jonction polystyrène/coque très propre, aucune imperfection à signaler. 23 ouvertures pour assurer une bonne ventilation, on reste sur une conception relativement simple et assez efficace, pas de design poussé en termes de canalisation de l’air et d’aéro. Les marquages Kask et Rapido sont appliqués par stickers fins classiques, un procédé habituel dans cette gamme de prix.

Sangles assez épaisses, mais peu gênantes à l’usage, dont on peut ajuster le « triangle » autour des oreilles, fermeture par clip au niveau du menton avec un réglage de longueur de sangle, du très classique donc. Maintien occipital que l’on peut serrer/désserrer à l’aide d’une mollette en plastique (pas de caoutchouc plus confortable et agrippant en surface comme sur certains casques plus onéreux).

Si l’on ne dispose pas de crans de réglage de la hauteur/profondeur de cette ceinture occipitale, Kask a par contre incorporé un système articulé permettant de modifier cette hauteur, très simple à manier (qui se positionne naturellement pour s’adapter à la forme du crâne) une fois le casque sur la tête. On peut au besoin assister cet ajustement « automatique » avec la main pour un positionnement idéal et nous avons remarqué que qu’il pouvait s’interférer avec le port de certaines lunettes à branches longues incompatibles. Il ne faut pas hésiter à modifier manuellement légèrement son positionnement quand cela est possible (sans que cela devienne évidement une gène ou que ça agisse sur le positionnement du casque), ce qui permet dans certains cas de supprimer ce souci éventuel.

Deux grandes mousses uniquement à l’intérieur d’origine, ce qui s’avère suffisant pour bon nombre de cyclistes hormis certains aux cheveux coupés très court ou au crâne rasé. On note en tout cas un bon niveau de confort avec ces deux seules mousses, degré de confort que l’on retrouve de manière plus globale notamment au niveau du maintien occipital articulé décrit précédemment, mais aussi grâce au poids léger pour un casque à ce prix. Le Rapido est assez profond et enveloppant, assurant un bon niveau de protection mais surtout un très bon maintien, ce que nous avons pu vérifier durant plusieurs mois de test y compris en compétition, en variant les sorties – route, secteurs pavés, parcours Gravel et VTT – sur lesquelles le casque n’a jamais bougé et ne s’est jamais déréglé. En termes de ventilation, c’est du bon sans exceller comme certains produits très haut de gamme munis de canaux spécifiques. Utilisé par températures légèrement négatives jusqu’à une vingtaine de degrés, le résultat est satisfaisant pour un casque de ce niveau de gamme.

Le Kask Rapido est assurément un bon choix à considérer au moment d’investir dans un nouveau casque, pour celles et ceux souhaitant acquérir sans se ruiner un bon produit remplissant ses fonctions principales. On pourra de plus ajuster le coloris à ses préférences grâces aux 7 possibilités proposées.

KASK RAPIDO
Les + : Choix de coloris, qualité de fabrication, prix
Les – : RAS
Construction : In Mold. 23 ouvertures, fermeture menton par clip, réglage occipital à molette
2 tailles : M (52-58 cm) et L (59-62 cm)
Coloris : 7 choix différents
Poids : 231 g relevés en taille M
Prix public : 75 €
Voir aussi : Test du KASK REX

 

> Autres essais : www.velochannel.com/Essais
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *