Cyclosport : la Vençoise, vécue de l’intérieur

Le week end dernier, le maillot manches courtes et le cuissard court étaient de rigueur sur les hauteurs de Vence. En effet, c’est sous un beau soleil et une agréable douceur que l’équipe du CC Vence dirigée par Laurent Kerbali a concocté pour les cyclosportifs de beaux parcours au dessus de la cité médiévale. David Polveroni y était pour VELOCHANNEL.COM.

Texte : David Polveroni – Photos : Emilie Elleon

Comme toujours, je suis engagé sur le grand parcours, 145km pour 2700m de dénivelé. Tout de suite dans le vif du sujet avec le Col de Vence, une petite dizaine de km à 6/7%. Je reste sagement dans les roues, avant que l’Italien Stefano ne rehausse un peu le rythme à mi-pente. Très vite Tony Mezure attaque, puis c’est au tour de Dubois à 4km du sommet. Je décide à ce moment de la course de rester dans la roue de Salla et de voir sa réaction, d’autant que Cedric Dubois ne creuse pas trop, une quinzaine de secondes. A 2km du sommet, c’est Amael Moinard de la BMC qui met une grosse accélération, je saute dans sa roue et nous faisons la jonction sur Dubois, d’autres coureurs reviennent dans le dernier km. Nous sommes une petite dizaine à basculer.

La descente est roulante, avec même une petite remontée. Sala prend très vite les commandes comme à son habitude. Je reste aussi calé dans sa roue. Ca tourne un peu à la fin, résultat nous sommes plus que 5 : Sala, Dubois, Mezure, Navarro, et moi.

Rapidement nous remontons sur Gourdon et le col de l’Ecre, sans engager trop nos relais, nous prenons 15/20s d’avance. Plusieurs coureurs rentrerons sur le sommet. Moinard, puis Bousquet, Thibault Athané (Cr4c), puis Julien Gueydan (Nice). S’en suit un long plateau, où nous prenons un vent défavorable.

Peu avant la difficulté suivante, le col de Blaine, des petites attaques font mal aux pattes, mais c’est Cedric Dubois qui plante une bonne banderille dès le pied du col.  Je vois très vite que je vais revenir au train donc je ne m’affole pas. Avec Sala dans la roue, accompagné par Amaël Moinard et Thomas Navarro, le groupe est d’un niveau homogène à cet endroit de la course. Même si cela me titille d’accélérer sur le sommet, le col est bien trop court et roulant pour créer des écarts. Une rapide descente, une portion de plateau, plate, puis une descente de nouveau pour récupérer la route empruntée 3h auparavant. Les 4 même hommes devant. Dubois accélère dès la remontée, puis le rythme se calme. A mi-pente j’attaque, mais repris par Moinard (qui m’accompagne pour ne pas peser sur la course) puis Sala suivi par Dubois à 1km du sommet. Bref c’est compliqué de s’isoler en tête…

Rapide descente, puis l’arrivée dans les faubourgs de Vence. Moinard se met devant et nous amène pour le sprint. Sprint remporté par Sala qui a démarré très tôt !! à 300m j’ai failli revenir, il n’a finalement manqué pas grand chose avec le recul. Dubois complète le podium.

Mais l’essentiel était d’être présent, de ne pas subir la course comme il y a 2 ans et d’être acteur. Mission accomplie. Prochain objectif à domicile pour le Challenge Vercors ce samedi 20 mai 2017.

Résultats complets : www.ccvence.fr/Vencoise route
Parcours : www.strava.com/Vencoise route

> Autres articles Evénements : www.velochannel.com/Evénement
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *